Jésus embauche avant de commencer
  son ministère. Le livre des Actes des Apôtres nous le dit aussi : Ils ont tout vu et tout entendu « depuis les débuts en Galilée après le baptême proclamé par Jean »… Jésus embauche, mais pas par une annonce publique à la Synagogue. Jésus interpelle personnellement ceux qu’il désire à sa suite.

            Le profil du poste ! Jésus leur demande d’être « pêcheurs d’hommes ». C’est-à-dire de se faire proches les uns des autres, de visiter les malades et les personnes seules, d’accueillir l’étranger et ne pas hésiter à quitter la sphère du religieux, pour se mouiller dans les Capharnaüms de la vie… et là de proclamer que nous ne sommes pas seuls et que Jésus est vivant, présent à chacun, car il aime tous les hommes et ne les rétrécit pas à l’image que la société se fait d’eux…

            Il n’est pas question de proposition de salaire, dans cette première embauche ! On est bien loin de notre mode de fonctionnement actuel où le demandeur d’emploi parfois se soucie moins de sa lettre de mission que de la rémunération qui lui est attachée ! Et  pourtant, cette question de salaire va être posée par les disciples un peu plus loin dans l’Evangile : Et nous, qui avons tout quitté : travail, père, mère, maison, pour te suivre… ? A quoi Jésus répondra : Dès ici-bas, vous recevrez le centuple avec des persécutions et le Royaume à venir… Réjouissez-vous de ce que vos noms sont inscrits dans les Cieux…

                                   Dans cet appel, Jésus va plus loin  que Jean le Baptiste. Il ne s’agit plus seulement d’une conversion de nos modes de vie au cas par cas. Il s’agit de s’engager dans l’Amour, de devenir l’Amour de Dieu pour tous ceux qui croisent notre chemin, à l’image de Jésus.

            Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent ! Si tu crois que personne n’est abandonné de Dieu, si tu crois que personne n’est laissé au bord du chemin, alors, mets-toi en route à la suite du Christ… Nous pouvons apporter autour de nous une Espérance nouvelle.

            « Croyez à la Bonne Nouvelle » et venez derrière moi…

Seigneur, dès aujourd’hui,

Fais à chacun de nous le Don de la Foi.

Quelle nous transforme et rayonne par toute notre vie…