De quoi s'agit-il ?

 

Dans ce geste, notre implication est bien réelle mais ce n'est cependant pas notre paix que nous donnons, mais celle que le Christ fait transiter par nos mains, nos lèvres et nos yeux. 

Si nous prononçons la formule :

 "La paix du Christ" 

en étreignant en conscience les mains de nos voisins, essayons de porter sur eux un regard fraternel et bienveillant car : "La miséricorde, c'est la foi fondamentale qui habite le cœur de chacun lorsqu'il jette un regard sincère sur le frère qu'il rencontre sur le chemin de la vie" (Pape François. Le visage de la miséricorde, 2, page 10).


Comment procéder


Puisque c'est la "paix du Christ" que nous donnons après qu'il nous ait, lui-même, chargé de la transmettre à nos frères, il n'est nul besoin de se déplacer. Mieux, cette paix devrait nous être apportée par le prêtre ou le diacre qui la confiera au premier rang de fidèles qui la feront passer à leurs voisins directs et ceux situés derrière qui, à leur tour feront de même.

Ensuite, le prêtre ou le diacre peut nous inviter à porter cette paix dans nos maisons pour la dispenser autour de nous durant la semaine.

 Retour aux news