8 septembre 2018. Nativité de la vierge Marie. Mathieu 1,18–23.

– Nativité ? Naissance ! Donc aujourd’hui, nous fêtons l’anniversaire de Marie. L’anniversaire de la maman de Jésus. L’anniversaire de notre maman du ciel…

– Le grand projet de Dieu, c’était de créer le monde, les hommes et les femmes, pour s’unir à tout homme et à toute femme.

Pourquoi Dieu ne s’est-il pas uni d’un coup à chaque femme, au tout début de la création? 
 Parce que l’humanité n’était pas encore prête, pas encore née, comme le seigneur le désirait. Puis le temps est venu. Et Dieu
a trouvé Marie ! Et Dieu a trouvé Joseph ! Ils étaient selon son cœur et Dieu s’unit alors totalement à Marie et elle devint enceinte et donnera au monde son fils Jésus.

Voilà aussi la fête que nous célébrons aujourd’hui : la naissance de notre monde.

Depuis, notre monde est prêt, il peut naître à l’union intime avec Dieu. « Tout homme est une histoire sacrée. L’homme est à l’image de Dieu. Il a mis en nous son esprit. », Comme  nous venons de le chanter. Cette fête c’est aussi notre naissance au monde de Dieu… C’est pourquoi sur toute la terre on fête aujourd’hui la nativité de la vierge Marie.

- Vous avez entendu l’Évangile : Joseph ne dit rien… Pourquoi ce silence ? Revenons à notre expérience… Devant un beau paysage ou devant une spectaculaire action de solidarité, il nous arrive de dire : j’en ai le souffle coupé ! Il faut avoir
du souffle pour exprimer une parole. Alors, notre silence et le silence de Joseph ne manifestent pas un vide intérieur ; mais une sidération face à l’événement. Ce que découvre Joseph tellement beau qu’il en perd le souffle… Qui peut imaginez cela ? Dieu veut s’unir à l’humanité et cela passe par Marie, Joseph et chacun de nous… Cela signifie que chacun de nous est important aux yeux de Dieu. « Laissons-nous contaminer par le silence de Joseph », disait le pape Benoît XVI