3e Dimanche de Pâques


Nous sommes tellement habitués à dire que Jésus est laRessuscité, que c’est devenu banal pour nous.
La transmission de relais
 Or pour ceux qui nous entourent, la Résurrection échappe à  la raison humaine et au bon sens. Personne n’est jamais revenu de la mort ! Mais si nous sommes, à cette heure, réunis en Eglise, c’est parce que nous avons entendu le témoignage des disciples. La Foi vient de ce que l’on entend, écrit saint Paul. « Lui, le chef des vivants, vous l’avez tué, mais Dieu l’a ressuscité d’entre les morts, nous en sommes Témoins »,, dit saint Pierre.

                                   Avec l’Evangile de ce jour, c’est la place des Saintes Ecritures, qui est mise en avant.

 La Bible,  c’est l’étalon de la Parole de Dieu ! 

Prenons un exemple : Dans un musée scientifique, nous conservons précieusement  l’étalon du mètre. C’est à partir de lui que vont être confectionnés le mètre ruban de la couturière, le mètre pliable en bois du menuisier, le mètre métallique qui s’enroule sur lui-même et dont se sert le joueur de pétanque… Avec plus ou moins de rigueur, le mètre ruban,  le mètre pliable en bois ou le mètre métallique qui s’enroule sur lui-même, oui,  tous ces mètres de notre quotidien sont pour nous une unité de mesure fiable, car ils procèdent du mètre étalon… Eh bien, les Saintes Ecritures sont l’étalon de la Parole de Dieu. En les fréquentant régulièrement, tu te familiarises avec les expressions favorites de Dieu, ses accents, sa tendresse, son Amour.

Alors, tout va se passer comme dans ton ordinaire ! Un ami t’appelle au téléphone. Quel que soit le message dont il est porteur, tu sais bien que c’est lui. Il n’y en a pas deux comme lui pour avoir cet accent, ces tournures de phrases, cette insistance sur des points essentiels… « Mes brebis écoutent ma voix », a dit Jésus…

                        Dans cet épisode de l’Evangile, Jésus apparaît  à ses amis, pour les sortir de leur repliement. Mais « ils ont du mal à le reconnaître ». « Ils n’osaient pas encore y croire », note saint Luc. Alors Jésus ouvre ses amis à « l’intelligence des Ecritures ».

Je suis sûr que ceux qui, parmi vous, ont accès à Internet, ouvrent plusieurs fois par jour leur courrier électronique ! Et si nous faisions de même une  fois  par jour avec la Bible, car Dieu le Père et son Fils sont nos amis… Alors, vous verrez que  peu à peu vous arriverez à leur rendre témoignage, car Dieu continue  à parler dans notre quotidien ; mais Il ne peut être reconnu, que par ceux qui connaissent sa voix…